Les Loups Epiques Index du Forum
 
 
 
Les Loups Epiques Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Dans les coulisses de la postérité.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Loups Epiques Index du Forum -> ARCHIVES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lucill
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2012
Messages: 481
Localisation: Strass

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 22:18 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Paris by night 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mais que s'est-il passé ?  



 
 
 
 
Vous regardez la scène de haut. Où êtes vous ? Vous ébauchez un geste, comme pour vous gratter la tête de perplexité.  
 
 
 
Alors, voyons.... Pourquoi suis-je enfermé dans ce bâtiment ? Qui sont ces gens ? Qu'est ce que c'est que cette personne couchée par terre, et que font les autres autour ? Faut-il appeler l'ambulance ?      
Vous êtes devant la Madeleine.
Non. Pas là.  
 Un truc que je connais bien. Repère. La tour Eiffel. Mais... pourquoi...  
 Je tourne à l'Est.  
 
 
 
 
 Place de la Concorde. Oui, l'Obélisque. Repère.  
 
 
 
 
La nuit... la nuit magique de Paris et ses lumières. Mais... 
 Je file vers l'ouest.  
 Et quand je dis je file.... pourquoi.... d'ailleurs... je ne dis pas.  
 
 
 
 
 Rue de Rivoli. Dieu ! Qu'elle est longue. Je n'avais jamais remarqué.  
 J'atteins le Pont Neuf.  
 hm.... 
 
 
 
 
 Pourquoi ? 
 
 
 
 
 Pourquoi tous ces gens..... 
 
 
 
 
les voitures... 
 pourquoi se déplacent-ils aussi.... vite ?   
 
 
 
 
Et moi ?  
Pourquoi.... pourquoi je me déplace de manière aussi... bizarre ? Euh... sur... naturelle ?  
 
 
 
 
Je retourne vers l'Ouest. Pont Alexandre III. 
Je file vers le Nord-Est : Sebastopol.  
 
 
 
 
J'ai l'impression de me déplacer très lentement et... instantanément à la fois.  
J'angoisse. 
 La Défense.  
La Comédie Française.  
 
 
 
 
Beaubourg    
 
 
 
 
des kilomètres et des kilomètres en.. une fraction de seconde ?
 Et les gens... les gens ne me voient pas.   
 
 
 
 
Je repars dans un tourbillon fou dans la nuit de Paris. Je vais visiter tous ces endroits que j'aime. 
Arche de la Défense 
L'Ile St Louis  
Le pont St Martin  
Notre Dame 
La pyramide transparente du Louvre
 
 
 
 
Arc de Triomphe  
Le Carroussel du Louvre    
 
 
 
 

 Caroussel.... 
 
 
 
 
 Tourbillon... 
 
 
 
 
 Le tourbillon de la mort.  
 
 
 
 
La mort ? JE suis mort ?  
 
 
 
 
 
Vous êtes mort, oui. Certains d'ailleurs doivent encore errer dans la nuit parisienne magique. Mais vous, vous êtes supposé retourner là où gît votre ca.. corps. Vous avez un devoir à accomplir. Vous avez un émissaire parmi ceux qui restent, et qui parlera en votre nom : Julia Michalak. Et vous reconnaîtrez, parmi les vivants, cinq êtres qui ont une capacité particulière : ce sont des loups-garous. Et ils sont là pour sauver le Monde. Enfin, c'est ce dont ils sont persuadés. Eux : Bloupine, Lucas Pinori, Vincent Cassel, Franck, Mademoiselle Lise.
Enfin, vous auriez pu reconnaître parmi les vivants, cinq êtres. Là, ils ne sont plus que trois.  
A vous de jouer. 








 
 


 
 
 
 


Dernière édition par lucill le Mer 3 Avr - 01:13 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Mar - 22:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DarkZaiglar


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 109

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 22:55 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Enfin! Enfin, la mort! Le point culminant de l'artiste!


Que Bloupine nous rejoigne!!!
_________________
Revenir en haut
Tyra


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 183
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 12:34 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

La mort ... amusant, elle voulait savoir qui était qui : et oui,   Lise c'était évident. Moins que la Michalak soit le porte parole des morts.

Bien, alors n'ayant pas voulu utiliser sa potion de mort la veille pensant qu'un loup  tomberait de manière irréversible j'ai du mal à digérer l'absence de vote des muets.

Bah au moins Lise avait été découverte .

Tiens , le vampire :

- Je n'avais pas envie spécialement de vous tuer mais vous avez eu tort de m'accuser : si vous aviez été plus subtil, j'aurais pu me dire que vous n'étiez pas un prédateur et vous sauvez. Enfin, passons . Bloupine, nous rejoindre, ce serait une bonne idée mais elle  est muette et peu accusent les muets , aussi je préconise Lucas Pinori . Cela laissera le choix à notre porte-parole et une possibilité de varier ses choix.
_________________
Revenir en haut
DarkZaiglar


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 109

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 15:13 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Soit alons y pour Pinori, cela n'a plus d'importance maintenant que je ne puis plus travailler le bois et le métal
_________________
Revenir en haut
Cocobandicou


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2012
Messages: 31

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 21:49 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Konig se souvenait de la galerie d'art, sa galerie d'art pour être plus précis. Il se sentait pourtant très léger, comme si son corps ne possédait aucune substance. Mais il se souvenait aussi de sortes de couteaux qui lui avaient labourés les chairs. Peut-être était-il à l'hôpital après tout ? Il regarda autour de lui et vit s'étendre la ville de Paris sous ses pieds. Il fronça les sourcils, sachant parfaitement que flotter à une telle distance du sol était impossible. Cela voulait-il dire qu'il était... mort ?

-Ach scheise !

Konig avait toujours vécu dangereusement depuis son plus jeune âge en plongeant très tôt dans le milieu du grand banditisme et du trafic de drogue, ayant gravi les échelons peu à peu, diversifiant ses opérations le plus possible et maintenant qu'il avait atteint le sommet, il était mort et ce, d'une façon dont il ne se doutait pas. De plus, son accent qu'il avait passé tant d'années a gommer était de retour.

-Also, on fa foir ze qui z'est réellement pazé.

Volant droit vers la galerie, il se glissa à l'intérieur, ayant un salut instinctif de la tête pour le videur, qui travaillait pour lui depuis le début.

-Rafis te t'avoir connu.

Une fois sur place, il constata que certains de ses invités ne paraissaient absolument pas de la même façon que de son vécu. Ils avaient de grands crocs, des griffes puissantes et surtout une fourrure touffue.

-Zette hiztoire de loups-garous était donc fondée...

Un autre invité retient son attention ou plutôt une autre. La suissesse semblait le voir. Il se plaça juste devant elle et fit de grands signes.

-Hallo. Y'a quelqu'un ?

Celle-ci ne semblait pas réagir, probablement pour ne pas paraître idiote devant les autres. Konig observa les créatures velues et en reconnu une.

-Pinori ?! Ezpèce de traître, puize-tu brûler en Enfer !

Revenir en haut
Tamyou


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 81

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 20:46 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Et merdeeeee

fut la première pensée de Georges.

Bon de toute façon la galerie allait à vau l'eau et il aurait vendu femme et enfants pour la sauver, là pire il avait vendu des amis... mais bon aucun n'était fort net à la base...
bien il s'agissait de guider astucieusement les vivants non poilus, taches fort ardue!

_________________
Revenir en haut
Tyra


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2012
Messages: 183
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Ven 22 Mar - 10:44 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Je n'avais jamais vraiment cru à ces histoires de loup garou : je suis un esprit scientifique à la base. J'ai compris que j'étais condamnée ... par des malfaisants

Que je tombe ça m'avait ennuyé, dans le sens où si un autre innocent était tombé ou avait été menacé lors des accusations, je savais bien ce que j'aurais fait .

Je n'ai même pas eu le temps de déguster ces délicieux petits fours sucrés qui me tendaient les bras. Quel gâchis : moi qui espérais mettre en pratique mes années d'étude de psychologie au vernissage. Ah l'euthanasie , c'est quelque chose : au moins je ne suis pas morte avec une arme à feu et mon corps n'a pas été touché par ces infâmes créatures.

Ici, cela commence à devenir furieusement rempli d'innocents.

Qui nous rejoindrait ? je ne le savais pas mais j'espérais que Lucas Pinori viendrait. Et que Max de qui j'avais douté survivrait. Ainsi que la Suissesse.

_________________
Revenir en haut
Tamyou


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 81

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 11:36 (2013)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité. Répondre en citant

Ahahaha et bine en voila un beau poil soyeux bien déchiqueter ça c'est de l'art!
Que l'on abatte son admiratrice aussi ce serait dommage de ne pas les laisser à la postérité ensemble!

Je vote contre Mademoiselle Lise!
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:41 (2017)    Sujet du message: Dans les coulisses de la postérité.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Loups Epiques Index du Forum -> ARCHIVES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com